Historique du Jardin

Publié le

L'historique du jardin

 

Le jardin de l'Eygala a été créé en 1994.

A l'achat de la maison, le jardin était dans un état sauvage. Il y avait de beaux volumes, un terrain tout en pente mais l'endroit n'était pas mis en valeur: des grands arbustes plantés à proximité de la maison et pas d'espaces dégagés.

Apres la création de la piscine, Mr. Roinat, un paysagiste et professeur au lycée horticole de St Ismier, est contacté.

Selon la demande des propriétaires, il crée pour la partie du jardin devant la maison, un plan d'ensemble composé d'une grande rocaille qui épouse le terrain et un emplacement pour un mixed border. Il donne une illusion de profondeur dans cette partie du terrain qui est assez large mais peu profond.

Le choix des plantes et végétaux sera fait par les propriétaires.

Cette partie du jardin a connu des petites modifications au fil des années : le mixed border a été élargi, un autre a été crée après l'abattage d'un grand conifère, deux bassins superposés ont été creusés dans la pente.

Dans la partie située derrière la maison une trentaine de pins ont été abattus et le terrain très en pente  a été replanté avec des rosiers.

Récemment un petit potager a été mis en place selon la méthode de la permaculture sur buttes.

 

Points clefs dans le jardin

 


a9D'abord une grande variété de rosiers : une allée de rosiers blancs sur tige, rosiers lianes, rosiers couvre-sol et des rosiers type anciens et autres.

Cet amour des rosiers s'est éveillé après la visite du jardin "La Bonne Maison" à Lyon.

Les rosiers s'adaptent a merveille au climat de Grenoble avec ses étés chauds et secs.

Les rosiers sont mélangés à des vivaces.

Un grand choix est apporté à l'harmonie des couleurs avec une prédominance des couleurs roses, blanc et bleu.

Les bassins apportent une note de fraicheur au jardin et la vue dégagée sur la chaine des montagnes est agréable.

Grace a des visites régulières au centre écologique de Mens, la lecture des revues et des manuels de jardinage, l'utilisation des pesticides est bannie et remplacée par des moyens alternatifs.

Le compostage, broyage des déchets végétaux et le recyclage sont adoptés.

Le jardin devient ainsi un havre de paix pour les oiseaux et papillons.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :